Return to site

Comment je me suis associé avec Paul-Henri Mathieu ?

Je m’appelle Alexis Jamin et je suis le fondateur de Tie Break.

Il y a deux ans environ, j’ai perdu mon partenaire de tennis qui a déménagé à Londres. Comme beaucoup de joueurs de tennis, j’avais un ami de longue date (on s’est connus en classe de 4ème !) avec qui je jouais au tennis chaque semaine sur les terrains municipaux de la Mairie de Paris.

J’ai recherché de nouveaux partenaires de tennis sur internet et sur des applications mobiles sans succès. Les communautés étaient peu actives et peu nombreuses (souvent quelques milliers de membres pour toute la France !). De plus les critères de recherche comprenaient principalement la géolocalisation, parfois le niveau. Quasiment jamais les disponibilités communes.

Comment une communauté de 4 millions de joueurs de tennis (dont 1 million de licenciés) ne peut-elle pas avoir une application mobile / site web de référence en 2018 ? Avec un algorithme de rencontre performant ?

L’idée de Tie Break est née de ce constat.

De l’idée au produit :

Je connaissais peu la vie des clubs de tennis. À Paris, ils sont extrêmement chers et peu nombreux (avec des listes d’attente et cooptation pour certains). La plupart des étudiants jouent donc sur les terrains de la Mairie.

Ce qui m’a marqué immédiatement est l’absence de digitalisation. De nombreux clubs gardent des tableaux à l’entrée avec des post-it : « Bonjour, je m’appelle Nicolas, je joue 15/5 et suis disponible les mardis et jeudis à partir de 18h. ». De nombreux clubs n’ont pas encore d’outils informatiques pour gérer les réservations. Parfois un site web, plus ou moins responsive.

L’absence d’ouverture aux joueurs de tennis « extérieurs » (i.e. les non-membres) est également frappante. Pour pouvoir jouer, il faut souvent prendre une cotisation annuelle. Certains clubs proposent toutefois des réservations à l’heure, seulement si un membre vous invite. D’autres un carnet de 5 ou 10 tickets minimum.

Il est temps de réveiller la belle endormie.

La crise est une opportunité pour les clubs :

Les clubs de tennis font face à une baisse continue du nombre de licenciés (et donc de leurs membres, la licence étant obligatoire). On est passé de 2 millions à 1 million de licenciés en 20 ans en France. Moins 50% !

Ce chiffre peut faire peur. Toutefois il reflète une réalité : les habitudes de consommation ont changé.

Depuis 20 ans, les 18-35 ans bougent beaucoup : pour leurs études d’abord, pour leurs premiers boulots ensuite. Pourquoi alors prendre une cotisation annuelle de plusieurs centaines d’euros si on ne sait pas où l’on sera dans 6 mois ?

La concurrence d’autres sports est féroce. Il est bien plus simple de faire un running ou d’aller dans une salle de sport : pas besoin de trouver un partenaire et de réserver un terrain comme au tennis !

Cependant, l’attrait du tennis et les joueurs de tennis n’ont pas disparu en France. Ils sont entre 4 et 5 millions suivant la fréquence de jeu retenue. Il suffit de leur proposer un outil simple afin de leur faciliter la vie : une application mobile pour trouver des partenaires, organiser des parties et partager leurs résultats avec leurs amis.

Une petite révolution :

Je me suis donc formé pour développer moi-même l’application mobile Tie Break (disponible sur IPhone et Android). Elle s’adresse à tous les joueurs de tennis : licenciés ou non, compétiteurs ou loisirs.

Un algorithme te propose des joueurs en fonction de ton niveau, ton âge, ton sexe, ta géolocalisation, tes clubs préférés et tes disponibilités. Tu peux même choisir de jouer uniquement des droitiers ou des gauchers !

J’ai contacté Paul-Henri Mathieu au culot, via LinkedIn afin de lui présenter mon projet. Il a testé l’application Tie Break et a adoré le concept ! Nous sommes convaincus qu’il faut aider les clubs français, qui sont le ciment du tennis, à s’adapter à notre nouvelle époque.

Qu’en penses-tu ? J'attends ton retour avec intérêt !

Sportivement,

Alexis

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly